Orages violents et grosse grêle, un scénario qui devrait se répéter tout au long de l'été !

13/07/2019

Ces dernières semaines ont été marqués par de violents orages accompagnés par endroits de gros grêlons qui ont provoqué d'importants dégâts notamment dans la Loire(42), le Rhône(69), l'Isère(38), la Drôme(26) et le Puy-de-Dôme(63).

 

Ces orages violents ont été favorisé par la période de canicule exceptionnelle avec des températures souvent proches des 40°C, la chaleur est un élément important dans le développement d'une cellule orageuse, c'est une sorte de carburant pour le célèbre nuage qui fait peur par son extension, nous parlons bien évidement du cumulonimbus.

 

En météorologie le cumulonimbus est considéré comme le roi des nuages, large de 5 à 15km, capable de s'étendre à plus de 18km de hauteur, de transporter avec lui 3 millions de litres d'eau, ce nuage fait peur et pour cause il est à l'origine des orages, de la grêle, de pluies diluviennes.

 

Ce nuage est une machine complexe, si au début il parait inoffensif, très vite il devient menaçant et gonfle, cela débute par de la chaleur qui s'élève en rencontrant une montagne, le soleil chauffe le sol et l'air placé juste au-dessus, l'air chaud étant plus léger s'élève à l'image d'une montgolfière.

 


L'air assez humide, la vapeur d'eau se condense pour former alors maintenant des gouttelettes d'eau, un nuage qu'on appelle le cumulus apparaît, le problème c'est qu'en passant d'un état gazeux à un état liquide, les molécules d'eau libèrent de l'énergie, ce qui accentue le réchauffement de notre nuage qui continue de gonfler et de s'étendre, il monte, monte,monte,monte....

 

Sa croissance est favorisée par des conditions chaudes et humides près de de la surface et sèches et froides en altitude, l'atmosphère qui devient instable enclenche des mouvements verticaux intenses ce qui favorise une nouvelle fois la propagation du nuage, à une altitude élevée les gouttelettes se transforment en cristaux de glaces, c'est à ce moment là que le cumulus se transforme en roi des nuages, le cumulonimbus.

 

En arrivant à cette altitude il touche la tropopause qui est à environs(-40/-50°C), ce nuage est une véritable centrale nucléaire qui s'alimente en continue d'air chaud et humide pour fournir l'énergie nécessaire aux mouvements descendants, ces mouvements peuvent dépasser les 40m seconde soit 140km/h ce qui est considérable.

 

Le cumulonimbus est donc un monstre dans le ciel, une fois à maturité il relâche toute son énergie sous forme de précipitations intenses, de grêle et provoque des phénomènes venteux dévastateur comme des tornades ou des micros rafales.

 

Cette situation devrait se répéter tout au long de l'été, malheureusement la chaleur sera une nouvelle fois un élément déclencheur à l'origine d'orages parfois violents, mais il n'y a pas que la chaleur il y a aussi l'air plus frais, ce dernier entre directement en contact de la masse d'air chaud et provoque une déstabilisation de la masse d'air et par conséquent le développement d'orages souvent violents!

 


Le Jet stream, ce courant d'air rapide qui traverse la planète et qui délimite l'air froid et l'air chaud serait l'origine de ces orages violents et de ces conflits de masses d'air à répétitions, ce dernier dispatchant mal l'équilibre entre l'air chaud et l'air froid provoque ainsi ces phénomènes d'une importante voir extrême sévérité comme en Grèce, Italie et Croatie ces derniers jours.

 

Texte et photo: Alexandre.M Pour Rhône-Alpes/Auvergne infos météo

 

 

 

 

 

 

 

Please reload

© 2014 by My site name. Proudly created with Wix.com

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic
  • RSS Classic